Simplifiez tout!

Simplifiez vos produits !

Simplifiez la vie de vos clients !

Simplifiez votre offre !

Accroissez votre valeur !

CAS D’ETUDE

Ces exemples (le plus souvent débaptisés) illustrent quelques contextes et apports concrets des missions que nous animons.
Ils seront complétés régulièrement.

REDESIGN TO COST D’URGENCE DE GAMMES DE PRODUITS « GRANDE SÉRIE » POUR LE BATIMENT

« On a sauté de l’avion, maintenant il faut vite coudre le parachute ! »

C’est ce que disait ce directeur d’usine d’un grand groupe français de l’équipement pour le bâtiment.
La forte baisse des ventes liée à une image vieillissante et des coûts trop peu compétitif avaient amené à prendre le taureau par les cornes : l’image et le catalogue allaient être relookés et les prix de vente étaient d’ores et déjà fortement réduits… au prix de lourdes pertes financières !
Il était urgent de réduire radicalement les coûts de revient, sans sacrifier la Qualité…

Le Redesign to Cost des deux gammes de produits majeures était lancé :

  • L’Analyse Fonctionnelle cernait d’entrée les exigences clés et les justes besoins,
  • Le Benchmarking flash éclairait les écarts significatifs de solutions et de coûts avec la concurrence,
  • L’Analyse de la Valeur listait rapidement les gisements majeurs d’économie potentielle : au total près de 50 % de coûts questionnables dont de possibles Qwick Wins
  • La recherche et l’évaluation des solutions identifiaient enfin les gains réels et leur programme précis de mise en œuvre :
    les 6% de Quick Wins quasi immédiats deviendraient 25% de gains réels sur les deux gammes, moyennant des améliorations plus profondes de design et de process.

En moins de 4 mois, le Redesign to Cost avait permis de mettre le cap sur la rentabilité attendue.

DESIGN TO COST D’UNE CHAUDIÈRE À GAZ À CONDENSATION

François VUILLAUME – Directeur R&D – ELM LEBLANC – Groupe BOSCH

« La problématique était de réduire le coût des produits mais dans un contexte à fortes contraintes : tous les composants étant déjà définis, on a tendance à se dire qu’il n’y a plus qu’une seule solution possible… et le travail  réalisé permet justement de démontrer l’inverse !
La technologie est celle des chaudières à condensation – il y a les brûleurs traditionnels atmosphériques, technologie qui vient de la cheminée à bois à tirage naturel – et pour des raisons d’économie d’énergie on peut maintenant utiliser cette technologie à condensation qui permet de refroidir davantage les fumées et de retirer plus d’énergie pour une même quantité de gaz dépensée…

L’intérêt c’est que c’est très direct ! La méthode que vous proposez est très souple, très légère, très réactive et peut s’intégrer dans les procédures lourdes de n’importe quelle entreprise. Des sociétés comme la nôtre, et je crois d’autres, ont des procédures très efficaces, très rodées, mais qui sont en fait assez lourdes et vous apportez une petite méthode qui agit très très vite et très localement, sans perturber les procédures globales et qui est compatible avec elles, et permet, pendant un certain temps, d’accélérer le fonctionnement des procedures normales.

Les gains sont étonnants ! On est toujours étonné des potentiels de gain qu’il peut y avoir en remettant tout à plat.
C’est une méthode qui doit clairement être reconduite, et finalement, l’intérêt de ce travail – car il y a un aspect formation – c’est qu’on intègre une façon de faire que l’on peut développer en interne. Mais de toute façon, il est quand même nécessaire d’avoir un aiguillon externe. »

Conception à Coût et Valeur Objectif d’un plug composite pour moteur d’avion

Yann RICHARD – Chef de programme ARCOCE – SNECMA PROPULSION SOLIDE – Groupe SAFRAN

« On est sur un programme de R&T. ARCOCE signifie « Arrière COrps Composite CEramique »; c’est un programme qui a pour but de développer une pièce d’arrière corps pour l’aéronautique civile : les moteurs CFM56 et leur remplaçant le LeapX sont les moteurs des avions « monocouloir ». Les familles A320 pour Airbus et  737 pour Boeing auront besoin de nouveaux moteurs plus « verts » qui consomment moins, polluent moins, en termes de NOX ou CO2 mais aussi d’émissions acoustiques. Ce programme a pour but de mettre en place un plug à base de CMC, composite à matrice céramique, qui tient à haute température pour gagner de la masse pour les avions civils.

On a commencé avec Arolys un travail d’Analyse Fonctionnelle – on est revenu au vrai besoin de la pièce – puis de définition du Juste Nécessaire en termes de définition/conception. Cette phase là, pour notre programme de R&T très amont, a été très riche puisqu’elle a permis de mettre en exergue des solutions qui seraient passées à la trappe. La phase 2 a eu pour vocation de faire le tri pour identifier les solutions les plus probantes.

Les points forts de la démarche Arolys ont été principalement de pousser les gens à réfléchir dans un nouveau contexte et d’éclairer très fortement la vision coûts et les leviers de coût pour réduire le coût de production final qui était au t0 bien plus élevé que la cible visée en fin de programme.

In fine, on a globalement une impression forte d’efficacité :  quand on se retourne sur ce qu’on a fait, on voit assez peu d’heures perdues, crainte qu’on a un peu quand on entame la démarche ; à peu près 8 séances d’une journée chacune et finalement tout a porté ses fruits, que ce soit la phase 1, créative, ou la phase 2, de tri. Un bilan très positif de la démarche.

On sait aujourd’hui voir les résultats de ce travail là dans notre conception et dans notre gamme de production et donc, à refaire : oui, et pour un prochain programme de l’ampleur d’ARCOCE, on le refera : oui. »

Frédéric HAUSWALD – Director of Technical & Engineering Division – VEOLIA JAPAN

Traduit de l’anglais

 » L’amélioration de la compétitivité devient un défi majeur pour notre entreprise, et Arolys nous a enseigné une approche très pragmatique et efficace pour optimiser notre conception afin de réduire les coûts, tout en maintenant la performance des usines que nous livrons à nos clients. Nous avons appliqué cette méthodologie à l’un de nos projets en cours et nous avons été agréablement surpris par les résultats « .

 

Mylène LEVAVASSEUR – Ingénieure Etudes et Projets Techniques – VEOLIA

« L’intervention de personnes extérieures à l’entreprise comme Arolys est très positive pour une démarche comme le Design to cost. Les ateliers participatifs nous ont obligés à nous questionner sur nos habitudes et à nous remettre en question afin d’identifier des gains potentiels et des leviers d’amélioration. Merci pour l’ensemble du travail réalisé, votre professionnalisme et vos qualités humaines ».

 

Gaël BIRON – Directeur de projet – VEOLIA OTV

 » La méthode DTC&V développée par Arolys s’est révélée très adaptée à l’identification de gisements d’économie. La qualité de l’animation a permis de travailler de manière très efficace et dans une ambiance agréable. « 

Peggy DEUSCHT – Directeur de Site Centre d’Excellence France – CONDUCTIX

 » L’accompagnement d’Arolys a été un vrai succès car l’approche est extrêmement pragmatique et concrète. C’est un accompagnement de terrain au plus proche des équipes, ce qui donne du rythme et un ajustement permanent à notre besoin. Au-delà du résultat sur l’équipement en lui-même, cette démarche a permis de rapprocher les équipes… c’est presque un team building !  »

Jean d’ARIES – Chef de projet performance – VEOLIA

 » La prestation d’Arolys et notamment la capacité de P. Rivoiron à animer et faire travailler ensemble des interlocuteurs plutôt habitués à travailler  » en silos  » a été très productive et a parfaitement répondu à nos attentes.  »

Silvere JAMAIN – Product Line Manager – SOMFY

 » Super animation, bravo à l’animateur car il est effectivement difficile d’aligner les esprits à la ligne directrice.
A refaire sur les projets que le nécessitent. « 

François CORSO – Responsable BE – CONDUCTIX

 » Nous avons apprécié l’apport méthodologique indéniable sur la définition fonctionnelle et la nécessité absolue de juger des niveaux de flexibilités pour définir le juste besoin.
La méthode de ventilation des coûts est simple et pragmatique ce qui permet de challenger la définition du produit et d’imaginer déjà dans cette phase de nouveaux concepts pour atteindre les objectifs de réduction des coûts.
Une belle dynamique s’est créée entre les équipes lors de cette analyse, qui s’est poursuivie lors de la concrétisation du projet. « 

Pierre BRION – Responsable Pôle Moteur – SOMFY

 » La méthode est simple et la démarche s’appuie sur beaucoup de pragmatisme et de bon sens. De plus elle permet de faire collaborer les experts présents et d’obtenir un consensus. J’ai rarement vu une démarche de ce type nous amener à ce niveau de résultat et en aussi peu de temps. Bravo AROLYS ! »

Dominique WEGRICH – Technicienne industrialisation- PAUL HARTMANN

 » La démarche était compliquée au vu des éxigences de la société, bravo pour l’adaptation et l’analyse. « 

Nicolas TORTIGUE – Responsable Achats – LAPEYRE

 » Bonne prestation. A l’écoute des participants « 

Benjamin STALDER – Chargé de projets – CONDUCTIX

 » J’ai particulièrement apprécié cette démarche qui m’a sorti de ma vision purement technique. Elle est globale et efficace. Elle donne beaucoup de lisibilité à la direction (et évidemment à nous-mêmes). « 

Denis GALHAUT – Bureau d’études – CONDUCTIX

 » Prestation « salutaire » qui a mis en évidence une réalité quotidienne. « 

Xavier GOUSSET – Méthodes – ALDES

 » Le fait d’avoir un animateur extérieur (Arolys) nous oblige à reformuler nos besoins sans tabou. Ce pour qu’ils soient compris par l’ensemble du groupe projet y compris Arolys (rôle de candide). Arolys, ayant un timing à respecter, nous oblige à prendre des décisions rapide pour permettre la synthèse à la fin de la démarche. « 

François VUILLAUME – Directreur R&D – ELM LEBLANC (groupe BOSCH)

 » Méthode qui peut apporter le petit plus indispensable au succès d’un projet. « 

Dominique WEGRICH – Technicienne industrialisation- PAUL HARTMANN

 » Situation sanitaire compliquée, nous avons tout de même réussi à faire remonter les leviers d’amélioration. Merci à vous « 

Mickaël REQUIN – Chef de projet – SCHNEIDER ELECTRIC

 » La formation est très utile et ouvre l’esprit à la démarche design to cost en amont et en aval des projets. « 

Vladimír – Material productivity manager – SCHNEIDER ELECTRIC

Traduit de l’anglais

 » Il est également bon de voir la réaction des autres participants ou les autres idées partagées pendant notre réunion. « 

Jonas JUNKER BENGTSEN – Process specialist – VEOLIA KRÜGER

Traduit de l’anglais

 » Arolys nous a bien aidés lorsque nous ne savions pas où aller ou comment procéder. »

Anne-Laure THIEBAUT – Responsable Contrôle de gestion – PAUL HARTMANN

 » L’équipe d’Arolys a su appréhender la complexité du sujet tout en appliquant une démarche simple, structurée et révélatrice des axes d’améliorations ! « 

Guillaume CHAMPON – Process manager – FRESENIUS KABI

 » Une belle approche de la réduction des coûts, très complète et réaliste. « 

VOUS AVEZ UN PROJET?

Contactez-nous

    En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande et de la prise de contact qui pourrait en découler.

    AROLYS 

    38 rue de Berri
    75008 PARIS

    09 73 03 00 71